Bandeau inférieur
Le lycée de Compiègne

Henrion (Pierre)

Fondé par la bourgeoisie de la Contre-réforme, il devient collège royal pris en charge par les Jésuites qui, expulsés, firent place peu après aux bénédictins de Saint-Corneille. Jusqu'à la Révolution l'Eglise y donne comme partout un enseignement gratuit. La laïcisation fut progressive. Le collège Louis-Napoléon prospère depuis le Second Empire et se mue en lycée Pierre d'Ailly. Pierre Henrion a été professeur d'histoire au lycée de Compiègne

1950, 119 pages

18 € (14.40 € pour les membres de la Société) + port 7 €