Bandeau inférieur
Un officier réserviste au début de la Grande Guerre en Picardie, Henri Regnard, septembre 1914 - mars 1915

Brigitte SIBERTIN-BLANC DURAND

" Mon grand-père maternel, Henri Regnard, a passé plusieurs mois en Picardie au début de la Grande Guerre, avant d’être tué à l’ennemi le 25 septembre 1915 en Champagne, comme sous-lieutenant.
Depuis sa mobilisation en août 1914 jusqu’ à sa disparition, Henri a écrit quasi quotidiennement à sa femme Céline dont il est follement amoureux, mère de ses deux très jeunes enfants ; celle-ci a conservé pieusement toutes ses lettres, au nombre de 400, jusqu’ à sa mort à plus de cent ans, en 1991.
Je n’ai retenu pour cette plaquette que des extraits des quelque 200 lettres concernant sa traversée du département de l’Oise en septembre 1914 , et surtout son long séjour dans la Somme autour de Montdidier, hébergé dans des cantonnements aussi nombreux que variés, tout en occupant des tranchées à intervalles réguliers à partir de décembre, essentiellement celles de Popincourt.
Henri est encore sergent réserviste dans l’Infanterie à cette époque, il ne participe que peu directement aux combats, et assure essentiellement avec sa Compagnie la garde de l’état-major du 4e Corps d’armée, mais son témoignage sur la vie quotidienne, l’état d’esprit des soldats, la description des villages détruits, ses différentes charges et occupations, ou encore ses relations avec ses hommes ou ses supérieurs, offre un tableau vivant et complet au jour le jour de la vie d’un sous-officier plein de courage et de bonne volonté pour bouter les « Boches » hors de France au début de la Grande Guerre."

Brigitte Sibertin-Blanc Durand est la petite-fille d’Henri Regnard, du côté maternel.
Archiviste paléographe, elle a fait toute sa carrière de conservateur à la Bibliothèque municipale classée de Compiègne (Oise), de 1962 à 1999, tout en assurant de longues années le secrétariat de la Société Historique de Compiègne. Elle a publié un certain nombre de ses travaux d’histoire locale, notamment les "Mémoires d’une bibliothécaire" ou "Le Véritable séjour de Coco Chanel à Royallieu".

2016, 55 pages

12 € (10 € pour les membres de la SHC) + port 5 €