Bandeau inférieur

Histoire de Compiègne /Histoire de nos rues ...

Le quartier du centre ville

Le quartier centre-ville se définit d’abord comme intra muros. Il naît autour de Saint-Corneille, véritable matrice de Compiègne. Il est délimité par les remparts qui font de Compiègne une ville forte, à l’abri des invasions et protectrice de la campagne alentour. Ce sont d’abord les remparts carolingiens (deuxième moitié du IXe siècle), dont la rue des Cordeliers suit les fossés. C’est le cœur historique de la cité, entre cette rue et la Cour le Roi ou place du Marché  (anciennement aux herbes (c'est-à-dire aux légumes), en bas de laquelle passait un bras de l’Oise, ainsi qu’entre l’Hôtel de ville et les abords de Saint-Antoine. Il s’étend ensuite à tout l’espace protégé par les remparts capétiens, construits du XIe au XIIIe siècle et dont le tracé est encore bien visible, entre la Porte-Chapelle et la rue Philippe Auguste, entre le boulevard Victor Hugo puis la rue des Fossés et l’Oise. Ce quartier bénéficie d’une protection particulière, puisqu’inclus dans la ZPPAUP (zone de protection paysagère et architecturale, obtenue par la Sauvegarde de Compiègne).

Par Eric Blanchegorge, président de la Société historique