Bandeau inférieur

Histoire de Compiègne /L'Histoire vue par la presse locale

Les débuts de l'industrialisation, inauguration de l'usine Saint-Gobain de Chantereine, à Thourotte

Journal à télécharger

Ce que vous pourrez découvrir dans le journal

Journal du 8 juin 1923 :
Lire Page 1 : l'inauguration de l'usine Saint-Gobain à Thourotte

Le contexte historique

Compiègne ville royale et impériale, ville résidentielle avant la Grande Guerre, géographiquement située entre forêt et rivière, n'avait jamais vu se développer une activité industrielle dans ses murs avant les années 20. Essentiellement tournée vers le tourisme, importante ville de garnison, plaque tournante du commerce et du monde agricole, Compiègne connaissait une activité artisanale, si l'on exclut les multiples ateliers de brosserie et de caisserie tirant profit des bois de la forêt que l'on trouvait dans le Compiégnois.
Il faut attendre les années 25 pour voir apparaitre une industrie dans les villages autour de la ville : la Nourylande à Venette, Les Ateliers de Construction, La Soie de Compiègne, remplacée en 1930 par les pneux Englebert, les usines Saint-Gobain de Thourotte.
Mais le réel décollage industriel attendra les années 50 : sous l'impulsion du Maire, Jean Legendre, se crée alors une zone industrielle dans les quartiers nord de la ville, avec notamment l'implantation de l'usine Colgate Palmolive ; puis en 1970 l'Université qui permet un développement important des activités tertiaires.