Bandeau inférieur

Le site "Compiègne 1914"

A l'occasion de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, nombreux seront les témoignages qui vont évoquer la vie et les souffrances des soldats engagés dans ce conflit, l'équilibre des nations, les bouleversements sociaux et politiques....
Plus rares seront ceux qui vont parler de la vie quotidienne des civils confrontés au passage brutal de ce que l'on a appelé la Belle Epoque à celui d'un conflit qui engage la totalité des citoyens.

C'est pourquoi la Société historique a réalisé un site internet www.compiegne1914.fr

Au travers de ce site internet, nous proposons la lecture de deux ouvrages,  Compiègne pendant la Guerre (1914-1918) de JR Lefèvre – 1926 et  Il y a cinq ans, les Allemands à Compiègne de Jacques Mermet – 1919, publiés au cours du conflit ou au lendemain de la victoire et qui décrivent avec une grande précision ce que fut le quotidien de ses habitants : ils se retrouvent alors à moins de vingt kilomètres du front et vont supporter pendant quatre ans les conséquences de la guerre : occupation allemande de septembre 1914, rationnement et privation de nourriture, création d'hôpitaux qui accueillent un flot continuel de blessés, incompréhension des civils face aux bombardements, notamment aériens, présence de milliers de soldats qui troublent profondément la quiétude des Compiégnois, détresse des réfugiés des pays occupés qu'il faut accueillir et nourrir ...
Afin de comprendre ce qu'ont vécu nos pères au quotidien, nous avons enrichis ces ouvrages de plus de 150 photos, articles de la presse de l'époque, d'études historiques contemporaines, de commentaires contradictoires ... qui permettent d'imaginer ce que fut cette période difficile pour les habitants d'une ville du front.

Vous trouverez dans le chapitre Témoignages des documents complémentaires et notamment deux rapports inédits de médecins militaires sur les hôpitaux de Compiègne pendant la Guerre et les soins que la médecine pouvait alors apporter aux blessés.
Vous pourrez découvrir sur un plan de Compiègne daté de 1910 ce qu'était notre cité à cette époque.

Il suffira de cliquer sur les mots ombrés pour ouvrir un lien vers les documents que nous avons mis en annexe.
 
Premier ouvrage
Compiègne pendant la Guerre (1914-1918)de JR Lefèvre - 1926

Cet ouvrage a été publié par la Société historique de Compiègne; c'est l'œuvre de  Jean-Robert Lefèvre, membre titulaire de la Société depuis janvier 1923. On sait peu de choses sur sa vie et son œuvre; il semble, par ses témoignages, avoir été infirmier volontaire à l'hôpital de la Compassion en 1914; après la Guerre, il habite Margny les Compiègne ; il fait la première lecture de son ouvrage aux membres de la Société en mai 1923 et le livre est publié en 1926; par la suite il habite Paris où il fait métier de publiciste, puis la Varennes Saint Hilaire. Dans cet ouvrage, J-Robert Lefèvre fait œuvre d'historien, plus que de témoin; ainsi qu'il l'indique dans son introduction, il fait appel aux souvenirs des acteurs civils de cette époque, et en particulier s'inspire des monographies parues durant la guerre, celle de Louis Le Barbier " les Allemands à Compiègne " ainsi que celle du conservateur du Palais de Compiègne, Gabriel Mourey, " La guerre devant le Palais".
Dans un style alerte, il décrit la vie quotidienne des compiégnois en ces heures sombres, mais sans le lyrisme et le style journalistique d'un Jacques Mermet.
Dans le cadre des commémorations du début de la Grande Guerre en 2014, nous avons choisi d'extraire le premier chapitre de cet ouvrage en l'intitulant "Compiègne 1914" 


Second ouvrage
Il y a cinq ans, les Allemands à Compiègne de Jacques Mermet - 1919

Ce texte est une suite d'articles parus dans l'hebdomadaire compiégnois "Le Progrès de l'Oise" entre aout et septembre 1919 ; son auteur Jacques Mermet est rédacteur-gérant du journal.
Habitant Compiègne en 1914, J. Mermet prend des notes quotidiennes sur le déroulement des évènements et notamment l'occupation allemande de la ville en septembre 14.
Seul journaliste présent, il est l'un des acteurs importants de la vie quotidienne des habitants; il a accès aux décisions prises par le Conseil Municipal. Il fait part de ses doutes, des rumeurs fantastiques qui courent alors, montre le total manque d'information d'une ville occupée et les préoccupations de survie des quelques milliers de Compiégnois qui sont restés malgré l'invasion, et décrit les situations souvent cocasses parfois tragiques de l'occupation.
Le style est vigoureux, l'âme patriotique et le reportage, très précis, témoigne du ressenti des Français pendant et après le conflit.
Ce texte doit être mis en parallèle avec celui de J.Robert Lefèvre et le complète parfaitement.


Compiègne, ville hôpital

Compiègne va devenir tout au long de la Grande Guerre une importante ville hôpital à quelques kilomètres du front.
Grace à sa relative tranquillité, elle va voir se développer une dizaine de sites hospitaliers en centre ville et dans sa périphérie. A cet effet les hôpitaux de l'époque seront réquisitionnés, mais aussi les casernements, les écoles, le Collège, les salles du Palais et certaines institutions religieuses.
Au travers des rapports de deux médecins militaires qui ont exercé dans ces hôpitaux tout au long de la guerre, Hilarion Ligouzat et Philippe Marcombes, vous allez découvrir l'univers de  la santé en temps de guerre et les progrès, trop lents hélas pour beaucoup, de la médecine face à un afflux non prévu de soldats blessés ou atteints de maladies contagieuses.

Cliquez ici pour avoir accès au site Compiègne 1914